QUI SOMMES-NOUS

Action Chômage Kamouraska (ACK) a été fondé en 1978 pour revendiquer une modification au découpage du territoire bas-laurentien, qui pénalisait les travailleurs à l’ouest du Bic.

 

En plus d’organiser des manifestations et des tournées de paroisses, les membres fondateurs d’ACK ont eu l’idée d’envoyer par la poste un morceau de baloney aux ministres de l’Emploi et de l’Immigration de l’époque. L’idée a été reprise par d’autres organismes de défense des droits au Québec, et les ministres ont reçu cette année-là plus de 10 000 morceaux de baloney!

La campagne a porté fruit, le Kamouraska et une partie de la MRC de L’Islet ont été intégrés au Bas-Saint-Laurent dans les calculs d’admissibilité de l’assurance-chômage en mai 1980.

 

ACK a reçu sa charte d’incorporation en 1980. L’organisme a depuis été de toutes les campagnes pour un régime d’assurance-emploi plus juste et plus universel. Par exemple, en 2012-2013, ACK a joué un rôle de premier plan dans le mouvement de contestation de la réforme du gouvernement Harper, qui réduisait

l’accessibilité des travailleurs saisonniers aux prestations. Grâce à une vaste coalition d’organismes, de syndicats et d’élus de l’est du Québec, ainsi qu’à l’appui du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi du Québec, la plupart des éléments de la réforme des conservateurs ont été annulés en 2016.

 

ACK continue à défendre des revendications comme la protection des fonds de la caisse de l’assurance-emploi et la mise en place de protections supplémentaires pour que les chômeuses et chômeurs qui occupent un emploi saisonnier puissent éviter de vivre un « trou noir » année après année.

 

ACK aide annuellement des centaines de prestataires dans leurs démarches auprès de l’assurance-emploi en offrant les services détaillés dans ce dépliant. Que vous soyez un prestataire de l’assurance-emploi qui a besoin d’aide ou un employeur qui a des questions sur le programme, et si vous résidez sur les territoires de la Côte-du-Sud et du Bas-Saint-Laurent, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

 

À bientôt!

POUR NOUS REJOINDRE :

 

355, avenue Bouchard
Saint-Pascal (Québec) G0L 3Y0

 

Téléphone :  418 492-7494
Sans frais :    1 833 492-7494
Télécopieur : 418 492-7777

 

aide_assurance-emploi@a-c-k.org

NOUS SUIVRE

  • w-facebook
Bannière.png

Actualités & Publications

Logo Alliance Interprovinciale_edited.jp

ACTION CHÔMAGE KAMOURASKA SE JOINT À L’ALLIANCE INTERPROVINCIALE

Saint-Pascal, le lundi 20 décembre 2021 — Dès le début de 2022, Action Chômage Kamouraska (ACK) siègera aux tables de concertation de l’Alliance interprovinciale. Celle-ci est formée de groupes de défenses des droits des sans-emploi, de groupes communautaires et de syndicats de l’Est du Canada.

L’alliance interprovinciale permettra à ses membres de mener des actions communes pour dénoncer certains problèmes qui persistent à l’assurance-emploi. Récemment, une carte de Noël a été remise par l’alliance au premier ministre, ainsi qu’à tous les députés de la Chambre des communes, pour notamment rappeler au gouvernement que de nombreux travailleurs vivront encore le trou noir de l’assurance-emploi en 2022 et que rien n’a encore été fait pour réaliser la mise en place d’un « régime digne du XXIe siècle », tel que promis par le premier ministre Justin Trudeau en 2020.

« Même dans un difficile contexte de crise de la main-d’œuvre, il est encore vrai que plusieurs industries essentielles pour l’économie de l’Est du Québec et du Canada, comme le tourisme qui apporte des millions de dollars dans les économies de nos régions, sont saisonnières. Si le gouvernement est sérieux dans sa volonté de réforme, il faudra finalement apporter de la stabilité à ces secteurs économiques ainsi qu’à ses travailleuses et travailleurs, et cesser de fonctionner avec des projets pilotes. De plus, maintenant que les programmes associés à la pandémie se terminent et que les gens retournent au programme régulier de l’assurance-emploi, les organismes membres du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi, présents partout au Québec, observent que les délais pour obtenir des prestations d’assurance-chômage explosent et que les retards varient entre trois et quatre mois! L’assurance-emploi reste une assurance collective qui doit être gérée dans le respect des prestataires qui en ont besoin, ces délais doivent cesser, » de conclure M. Vincent Couture, président d’Action Chômage Kamouraska.

Il y a quelques jours, la ministre de l’Emploi, Mme Carla Qualtrough, a promis d’annoncer, au plus tard pendant le printemps 2022, ses intentions sur ce qui devrait devenir une vaste réforme de l’assurance-emploi. ACK entend faire, en collaboration avec les autres groupes défenses des droits des sans-emploi, toutes les représentations nécessaires pour que cette réforme permette la mise en place d’un programme plus juste et plus universel.